Le PEC : Plus qu’un parcours, un véritable tremplin pour l’avenir !



Destiné à toutes les personnes rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi, le PEC (Parcours Emploi Compétences) est un contrat de travail qui s’adresse plus particulièrement aux résidents de QPV (Quartiers Politique de la Ville), aux travailleurs handicapés et aux bénéficiaires du RSA qui sont motivés pour s’insérer dans le monde du travail.

En quoi ça consiste ?

C’est un contrat aidé, les PEC sont des contrats qui permettent d’obtenir une aide de l’état pour embaucher quelqu’un. Pour le bénéficiaire du dispositif c’est une opportunité pour se former tout en acquérant des compétences.

Sous quelles conditions ?

Avant toute chose le bénéficiaire du PEC devra passer un diagnostic avec son prescripteur pour voir s’il est éligible pour ce dispositif.

Ensuite il faut que l’employeur soit issu du secteur non marchand (collectivités territoriales, organismes à but non lucratif, services publics, sociétés d’intérêt collectif, etc.)

Durant toute la durée du contrat le bénéficiaire sera suivi par le prescripteur, sous la forme d’entretiens tripartite avant, au milieu et à la fin dudit contrat. Le bénéficiaire aura un statut de salarié et à ce titre aura les mêmes conditions de travail que les autres salariés de la structure. (les mêmes droit et obligations).

De son côté l’employeur s’engage à faire en sorte que le salarié acquiert de nouvelles compétences professionnelles et techniques. Il devra aussi assurer l’accompagnement de ce dernier au quotidien.

La formation à laquelle le bénéficiaire du PEC accède doit être à minima pré-qualifiante.

Le PEC est un contrat à durée indéterminée ou déterminée de 9 mois minimum. Il peut-être renouvelé jusqu’à 24 mois si les engagements de l’employeur comme du jeune sont respectés.

Aides pour les employeurs ?

Dans le cadre du PEC, l’employeur se verra octroyer des aides en échange de son engagement à former son nouvel employé et à l’insérer au mieux dans le monde du travail.

Le bénéficiaire sera pris en charge à une hauteur allant de 35% à 60% du SMIC horaire par l’état.

De plus, une exonération des cotisations patronales à l’identique des anciens CUI-CAE lui sera accordée.

A qui s’adresser ?

Pour savoir si vous êtes éligible sur ce dispositif ou si vous voulez tout simplement déposer une offre d’emploi pour un Parcours Emploi Compétences, vous pouvez vous adresser à la Mission Locale d’Alençon !